1909-2009 l'Hôpital Civil de Dunkerque
Un siècle au service de la population

Cliquez sur l'image pour l'afficher en pleine page

Les bâtiments dits de l’« ancien hôpital » situés avenue de Rosendaël ont été inaugurés voilà 100 ans, précisément le 1er septembre 1909. La commémoration de ce centenaire à travers une exposition s’imposait. Pour une institution telle qu’un hôpital, c’est un peu une fête de famille, d’abord pour le personnel mais aussi pour la population.

Cet ensemble appartient au patrimoine architectural de Dunkerque et plus encore à celui de Rosendaël. C’est la raison pour laquelle il m’a paru judicieux d’attendre l’année 2010 pour intégrer cet anniversaire aux manifestations organisées pour le cent cinquantenaire de Rosendaël. C’est maintenant chose faite grâce à l’exposition montée avec l’aide des Archives municipales de Dunkerque.

Mais se retourner sur le passé n’est pas suffisant. En effet, au moment même où l’hôpital de Rosendaël fête ses 100 ans, une réflexion a été menée sur l’avenir de ce patrimoine : le CHD prévoit de vendre ce vaste quadrilatère pour qu’y soit réalisée, en accord avec la Municipalité, une opération d’urbanisme exemplaire. Ce pourrait être l’objet d’une autre exposition et d’un autre catalogue dès lors qu’un consensus aura été trouvé sur la reconversion du site. Pour être complet, il est important pour moi de faire cas de deux autres anniversaires en rapport avec le Centre Hospitalier :

      le cinquantenaire de l’Institut de Formation en Soins Infimiers (IFSI) dont le travail discret et inlassable a donné 1 875 infirmier(e)s pour 48 promotions et 937 aide-soignant(e)s depuis 1959 pour 26 promotions à ce jour, et pour lequel est envisagée une importante mutation avec le projet de son transfert à Saint-Pol-sur-Mer sur l’ancien site de la maternité des Bazennes ;

      le trentième anniversaire d’un service généralement bien identifié de la population : le SMUR qui a commencé à fonctionner en janvier 1980. Je devrais d’ailleurs dire « les SMUR » puisque ce sont deux équipes qui sillonnent le dunkerquois avec les sapeurs pompiers, réalisant environ 3 400 sorties par an.

Je ne saurais terminer ce propos sans remercier M. Michel DELEBARRE en sa qualité de Président du Conseil d’Administration du Centre Hospitalier de Dunkerque, qui non seulement a accepté ce projet d’exposition, mais l’a encouragé en facilitant la réalisation par le Service des Archives municipales de Dunkerque.

Naturellement mes remerciements vont donc aussi à M. Olivier RYCKEBUSCH, attaché de conservation, qui s’est complètement investi – avec succès – dans cette entreprise.

Laurent CASTAING
Directeur du Centre Hospitalier de Dunkerque